Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"La fille du Bar sans soucis'' - I

Voir les commentaires

Si Internet est formidable….. ? !

1905758-deux-hommes-d-39-affaires-d-39-orange-assis--une-ta.jpgJ’ai discuté hier, un peu avant 20h, justement au Centre Communautaire ''Le Bercail'' en face à face avec Francis Campagne, de vive voix. ! Un ami croisé sur le site populaire www.facebook.com. Pour la petite histoire, mon arrivée à Niamtougou a été précédée quelques mois après de l’inauguration de plusieurs infrastructures dans le canton de Baga. Pour ce que j’en sais, c’est l’ONG espagnole SOLMAN qui a appuyé la réalisation de plusieurs forages, l’électrification des six villages du canton, la construction de 06 centres communautaires (un dans chaque village). Celui du village de Maragou (‘’Le Bercail’’) est d’ailleurs le plus grand centre que toute la préfecture de Doufelgou peut se prévaloir d’avoir actuellement. Et tout a été fait en moins de trois ans de collaboration. A l’inauguration de ces joyaux, j’ai vu un ou deux officiels, le Préfet de Doufelgou, et surtout la vaillante population de Baga. Des populations en liesse, qui ont pu offrir à la délégation venue d’Espagne pour la circonstance, les danses de notre terroir et j’en été fier. C’était bien un mérite ! Rien à voir avec la routine maladive instaurée dans la commune pour accueillir nos tristement illustres hommes politiques. Juste une parenthèse….. Pour l’inauguration des infrastructures, j’avais cru voir nos agences de presse, mais à ma grande surprise, quelques jours après rien n’avait paru ni dans Togo Presse, ni dans aucune autre presse du pays. Bref, l’inauguration de réalisations d’une valeur de plus d’un demi-milliard de FCA s’est passée dans le silence totale, inaperçue…. à seulement 450 kilomètres de la capitale Togolaise. Où étaient donc passés nos talentueux journalistes, tant du privé que du public ? Et le Ministère en charge du développement ? Ignorait-il l’événement ? C’était à voir, mais, c’était passé. Irréparable. Un fait accompli…. C’est alors que je m’étais refusé à cette injustice. Il s’agit bien d’une ! J’ai donc envoyé quelques lignes de l’événement dans www.couleurs-des-temps.over-blog.com, mon blog d’amateur. Puis j’ai publié le lien et quelques photos sur www.facebook.com. Quelques jours après Francis m’écrivait. En quelques lignes, il m’informait que sa ville était en jumelage avec Maragou (un des villages Baga) et qu’il devrait y arriver en février de cette année. Voilà, maintenant vous savez tout de l’histoire de notre amitié, Francis et moi. Nous sommes restés des mois entiers sans s’écrire. Moi, parce que ne disposant pratiquement pas Internet à Niamtougou, ville qui abrite pourtant le deuxième aéroport de renommée internationale du Togo. Et Francis, occupé, je suppose. Il y a donc quelques jours que je lui ai écrit, de Kara (25 km) de Niamtougou, pour savoir si sa visite aux miens était toujours d’actualité. Il a confirmé, et nous avons promis de se rencontrer à son arrivée. Voilà, maintenant c’est fait. Comme quoi, ‘’Seules les montagnes ne se croisent’’. Donc, le rideau s’est levé sur l’aspect virtuel de l’amitié que nous entretenions à travers la toile mondiale. Et nous envisageons de faire beaucoup de choses ensemble…..

Lorsque, maintenant, en y réfléchissant, je me rends compte qu’avec cet outil unique, j’aurais pu acheter, vendre des biens, lire les presses de tous les pays du monde, suivre des cours et me former à partir de n’importe quelle université ou institut du monde, et même travailler …… rien qu’en étant assis devant un ordinateur installé sur une table dans ma chambre, je ne comprends pas pourquoi nos dirigeants n’en font pas la priorité des priorités. N’est-pas un raccourcis vers ce qui nous est difficilement accessible, ce qu’ils n’arrivent pas à nous offrir ? Et dire qu’on nous rabat quotidiennement les oreilles de vouloir nous développer ! Voilà un outil de développement ! Oui, je sais, nous passerons cette fois encore à côté. Si le développement permet, un éveil des individus, la capacité pour eux de savoir avec la célérité de Internet ce qui se passe sous d’autres cieux, je vois, la stratégie des nôtre est simple et efficace : couper l’herbe avant qu’elle ne pousse. Sinon, grande, elle nuirait à leurs ambitions ! Déjà qu’on dit que facebook a contribué à la chute de Ben Ali (Président Tunisien) et de Moubarak (d’Egypte), faut pas réfléchir longtemps pour comprendre ! Mais je continue de réfléchir, à comment disposer en permanence de cet outil. Pour sûr, les 5% de togolais qui utilisent Internet le font pour des raisons bien meilleures que pour organiser des subversions. Quelqu’un l’a dit, la révolution que connaissent nos frères des pays arabes est loin de nous arriver. Carrément, le cas échéant, ce sera pour d’autres raisons, et Internet y jouera un rôle mineur, sinon aucun. Alors, point de crainte ! Rabaissez le coût de la connexion pour nous….. C’est important, voire vital.    

 

 

Voir les commentaires