Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ONG Sol Man d'Espagne inaugure des infrastructures dans le canton de Baga

 

 

Il y a parfois où, une action vient rompre la monotonie de la vie, lui donnant un goût savoureux . Hier, c’est ce que j’ai ressentis en voyant les actions que l’ONG Sol Man d’Espagne a contribué à réaliser dans mon canton (le canton de mon père). En quelques années de collaboration, cette ONG espagnole a investi pas moins d’un demi-miliard de francs CFA dans la réalisation de forages, la construction de centres communautaires dans les six villages que compte le canton. Maragou, Samaragou, Kirgah, Hounangou, Founougou et Koulinté ont donc bénéficié de centres communautaires. Hier donc, était l’apothéose de la cérémonie d’inauguration de ces instructeurs qui a été marqué par la présence d’une délégation de l’ONG venue d’Espagne et conduite par le Président de son Conseil d’Administration. A quoi bon décrire le déroulement de la cérémonie ? En tout cas les discours se sont succédés (par les autorités locales, le chef de la délégation…..) et entre autres, échange de petits dons de tout genre. Même une enveloppe de 8 millions a été annoncée pour améliorer les prestations du centre de santé de Baga. Le tout a été ponctué des différences danses du terroir, servant d’intermède. Au-delà de cette preuve de la bonne volonté de l’ONG SOLMAN à contribuer au développement du milieu, c’est aussi le dynamisme de la population de Baga (diaspora y compris), sa mobilisation pour la cause commune du développement du canton qui est à saluer. C’est ainsi une preuve que, dans un processus soutenu de tout part et avec des partenaires ‘’crédibles’’ et résolus à avancer, les communautés à la base peuvent parvenir à un degré d’organisation et de participation à la hauteur de leurs problèmes ……. et vaincre la pauvreté. Vive la coopération qui marche ! Vive SOLMAN d’Espagne ! Vive les dignes fils et filles de Baga !

 

 

 Pour les potos, aller cliquez ici

makadad 30/06/2010 21:31


Des jours plus tard, le président du CVD du village de Maragou, qui habrite la plus grande infrastructure du canton est venu chez nous, au bureau; furieux. Il était allé checher la presse dans
laquelle Togopresse aurait dû publier les articles et les photos de la céréonie de reception des ouvrages. Nada, pas une seule image ne témoignait de cette oeuvre grandieuse. Que s'est-il passé,
aucune idée. Le pauvre homme s'est plaint longtemps avnt de s'en aller, dans son Maragou. Avait-til pris soin d'intéresser les journalistes de l'ATOP venus spécialeent pour ça? je peux le dire.
Mais, les images de la chose, je vais les publier sur facebook, .... pour témoignage. J'espère que là, ça marchera.